Actualités

Retour

L’art du thangka

(4)

Thangka est le nom donné à des peintures religieuses bouddhiques du Tibet, Népal, Bhoutan et de Mongolie. Le mot thangka (littéralement « chose que l’on déroule », « rouleau ») désigne une peinture plate que l’on roule, avec des représentations des divinités du panthéon tibétain. Elle est destinée à la concentration et la méditation, plutôt qu’à la simple décoration des temples et d’autres espaces consacrés au culte. Les thangkas peuvent être de grandes dimensions (jusqu’à plus de 70 x 50 m), ou de la taille d’un timbre-poste. Mais quelles que soient leurs dimensions, l’iconographie et les techniques sont les mêmes, répondant à des règles strictes et fixées depuis longtemps. Les Rencontres Philosophiques accueillent une sélection de thangkas de la collection personnelle de Carlos Micháns, compositeur et écrivain argentin-hollandais, qui partage son activité musicale  avec sa passion de collectionneur. Une plongée dans le monde mystérieux des bouddhas et bodhisattvas.

Informations pratiques :
Salle Colson de la Maison des Lumières Denis Diderot.
-en visite libre et gratuite du 29 septembre au 4 novembre 2018 (avec un atelier de calligraphie tibétaine le samedi 29 septembre de 9h30 à 12h)
– en visite guidée gratuite par Carlos Micháns, tous les dimanches à 15h (30 septembre, 7,14,21,28 octobre et 4 novembre 2018)